Accueil Nouvelles Lettre au rédacteur
Lettre au rédacteur PDF Imprimer Envoyer

Trop d’élections fédérales se passent sans que les candidats disent un seul mot du sort des Métis au Canada.  Encore bien moins des Métis de la Haute-Gatineau.


Au nom de la Communauté Métis Autochtone de Maniwaki, cette fois, nous avons décidé d’interroger les candidats qui aspirent à nous représenter.


Mercredi dernier, nous nous sommes présentés au bureau de campagne de Will Amos, candidat libéral dans Pontiac.


Réticents comme toujours, nous nous attendions à de bons vœux, une bonne volonté et une écoute expéditive.  Ça été tout le contraire.


Nous avons appris deux choses : d’abord, que ce candidat a une connaissance intime des revendications des Premières Nations et de la Nation Métisse.  Deuxièmement, que le Parti libéral du Canada a une position détaillée sur la reconnaissance de la Nation Métisse et de son droit à s’autogouverner.


Alors, nous avons le choix : Subir quatre autres années de silence sur les revendications des Métis avec le gouvernement actuel ou talonner le Parti libéral pour qu’il donne suite à son engagement électoral à notre égard.


J’invite tous Métis de la Haute-Gatineau à réfléchir attentivement à cette rare ouverture, à se prononcer le 19 octobre prochain puis à militer pour que les mesures de reconnaissance de la Nation Métisse aboutissent à du concret.

 

Lire le lien document suivant, cliquez ci-dessous :
Parvenir_à_une_reconciliation_avec_les_Métis

 

Et lire ce document, cliquez ci-dessous :
Position_du_Parti_Libéral

 

Serge Paul
Communauté Métis Autochtone de Maniwaki